Mots-clés : , , , , , , , , ,

       

 

SOS Poupée Malade-10 rue au Lait-28000 Chartres
02.37.21.89.71/06.87.29.36.35
veroderez@orange.fr

 

 Et bien voilà l'heure de la semi-retraite
a sonné pour moi...
Après avoir tiré des kms d'élastiques, mon bras droit
ne veut plus suivre (tendinites à répétition).
J'ai formé Vanessa à la réparation en 2013 et
c'est donc elle qui va reprendre le flambeau,
à son domicile à CHARTRES.
Donc dès maintenant pour toutes demandes de devis "CLINIQUE"
il faudra la contacter directement sur son e-mail:
vanessabrunel81@gmail.com
et de convenir avec elle d'un rdv
pour les dépôts et retraits.

Mais attention, vous n'allez pas vous débarrasser
de moi aussi vite
puisque je continuerai avec toujours autant de passion
à gérer le côté boutique
(estimation, achat/vente, dépôt-vente,conseils...)
Contactez-moi directement par e-mail:

veroderez@orange.fr

Merci à toutes et à tous pour votre confiance
à notre égard!

..............................

Ouverture BOUTIQUE uniquement
sur RDV le vendredi et samedi
14h-17h30
veroderez@orange.fr
0687293635

..............................

 

 




AVANTOUT DEPLACEMENT MERCI DE VERIFIER QUE

LA BOUTIQUE EST BIEN OUVERTE SUR LE BLOG
OU SUR LE REPONDEUR TELEPHONE.
MERCI D'AVANCE ET A BIENTOT!


Before coming to visit us, we encourage you to check on the website 
or on the voice mail if the shop is open.
thank you for your attention and see you soon!

................

 

http://cliniquedepoupees.viabloga.com/images/IMAG0506.JPG



Je vous laisse "naviguer" sur mon blog, pour y découvrir la large gamme de poupées  présentées dans la boutique,  ainsi que le coté clinique de poupées anciennes.

I am pleased to let you surf on my blog, to discover a various choice of dolls that I am selling in my shop and on line, and also the antique dolls hospital.

Vous pouvez bien sûr également me joindre par mail :
veroderez@orange.fr
BONNE DECOUVERTE, et peut-être à bientôt...

You can contact me by email also:
veroderez@orange.fr
Enjoy your visit and hope to see you soon...

Répondre à cet article