Mots-clés : , , , , ,

 

 

SOS Poupée Malade-10 rue au Lait-28000 Chartres
à deux pas de la Cathédrale!
02.37.21.89.71/06.87.29.36.35
veroderez@orange.fr


Mercredi et Vendredi: 14h-18h
Samedi: 11h-18h
sauf jours fériés
et pour cause de salons ou déplacements
exceptionnels

Attention, la boutique sera fermée
le vendredi 2 et Samedi 3 Novembre 2018,
pour cause de salon à MER (41)
ainsi que le Vendredi 9 et Samedi 10 Novembre 2018
pour cause de salon à St Aubin du Cormier (35).

Informations pour les salons ci-dessous:

Nous y serons présentes pour vous proposer
des devis de restaurations et estimations
d'ours, baigneurs, poupées...
Nous pourrons proposer de petites restaurations sur place
et aurons également des poupées,
des vêtements et accessoires sur notre stand!


Bourse aux jouets
Samedi 3 et Dimanche 4 Novembre 2018
Place de la Halle
41500 MER


 

3ème Salon du jouet ancien et de collection
du Grand Ouest
Dimanche 11 Novembre 2018
de 9h à 17h30
Espace Bel Air
Rue des Rochers,
35140 Saint-Aubin-du-Cormier

 

 .................

Si vous souhaitez un devis de réparation, merci de nous faire parvenir des photos à veroderez@orange.fr
Ce dernier sera à confirmer lors de l'entrée en clinique du malade.
             
 

.................



Remontage des élastiques et nettoyage sur poupées et baigneurs en porcelaine, composition, celluloids, plastique ...

Réfection des corps en bois, composition ou carton


  • Écaillures de peinture
  • Renfort des emmanchures
  • Réparation des doigts
  • Remodelage des doigts
  • Pose de yeux fixes ou mobiles
  • Réfection de paupières
  • Pose de cils
  • Recollage et rebouchage de tête porcelaine
  • Restauration de baigneurs en celluloïd ou rhodoïd
  • Soudures diverses
  • Pose d'yeux fixes avec fournitures d'yeux
  • repeinture des yeux etc ...,
  • reconfection des corps en tissu
 


 

 
Et pour vos chères peluches d'enfance:

  • nettoyage
  • couture
  • rembourrage
  • pose d'yeux
  • changement des articulations en carton
  • restauration de la truffe....
 
 
 
 


 

Répondre à cet article